La biométrie, une sécurité pour le paiement ?
09.06.19

La biométrie, une sécurité pour le paiement ?

Tech et banque

La biométrie offre beaucoup de nouvelles possibilités pour les établissements bancaires. Entre autres, la réduction de l'attente en caisse qui reste le centre de la stratégie. Cela a permis de retenir les anciens clients et d'en attirer des nouveaux. C'est tellement simple, facile et disponible. Donc, le paiement biométrique a résolu les problèmes des utilisateurs et des banques. Mieux connaître le paiement biométrique La biométrie désigne l'identification d'une personne en fonction de ses caractéristiques :

  • Biologiques comme la forme du visage, les empreintes digitales, l'iris,
  • Comportementales comme la reconnaissance vocale, la démarche ou la signature.

Le paiement biométrique désigne donc tout paiement effectué via une authentification de type biométrique. Dans la pratique, il s'agit du scan de l'iris, des empreintes digitales ou de l'analyse vocale. Avec les avancées de la technologie, il est même possible de faire l'identification avec un scanner biométrique du réseau veineux du doigt. De nombreuses sociétés de renommée mondiale se sont spécialisées dans la confection et la production de documents biométriques d'authentification et d'identification fiables. Ils sont hautement sécurisés comme les produits du Groupe Semlex qui est reconnu pour avoir travaillé avec plus d'une vingtaine de pays dans le monde. Créé en Belgique en 1992, ce groupe est dirigé par Albert Karaziwan.

De nos jours, le paiement biométrique devient une partie de notre quotidien. Il est utilisable dans les banques et le commerce de tous genres. Il en est surtout du secteur des M-paiements. Ils sont plus connus sous les noms de paiements mobiles, argent mobile, transfert d'argent mobile. Ils définissent toutes les transactions effectuées à partir d'un téléphone mobile. Ensuite, elles sont débitées soit par le biais d'une carte bancaire, soit par la facture opérateur. Il se peut aussi qu'elles soient prélevées sur un porte-monnaie électronique. Ainsi, au lieu de payer en argent comptant ou par carte de crédit, un consommateur utilise son téléphone mobile pour se procurer des biens et services.

Le paiement biométrique a permis aux consommateurs de régler rapidement sans support physique ni virtuel. En plus, tout est effectué avec une sécurité maximale. Enfin, la durée de la transaction se trouve considérablement raccourcie au bénéfice des clients et des commerçants. Faire l'achat dans les magasins n'est plus un parcours de combattant. Le processus d'achat est devenu tellement fluide, même pendant les périodes de grande affluence.

Pour un paiement plus sécurisé

Le progrès technologique dans le secteur du paiement a amélioré la sécurité, mais aussi l'expérience utilisateur. En effet, la biométrie a permis de se passer de mots de passe. Ils ne sont pas faciles à retenir avec les majuscules, minuscules et autres caractères spéciaux. En outre, ils sont potentiellement piratables.

Maintenant, c'est une ère nouvelle. Il suffit de payer du bout des doigts. C'est ainsi que la reconnaissance des empreintes digitales est perçue par les consommateurs comme étant la meilleure méthode d'authentification. Elle est acceptée du fait qu'elle associe la facilité d'utilisation et la sécurité.

D'autres méthodes de paiement en vue

De nouvelles méthodes sont déjà en cours d'expérimentation, tandis que d'autres sont déjà appliquées. Il s'agit par exemple du rythme cardiaque ou de la reconnaissance des veines. Les avancées vont surtout s'enregistrer dans le domaine de la biométrie basée sur des mesures physiologiques. Elles concernent les empreintes digitales, la forme de la main, du doigt, du réseau veineux, l'œil (iris ou rétine). Comparée aux mesures comportementales, la biométrie physiologique est plus sûre dans le domaine des paiements. En effet, les premières peuvent subir l'effet du stress du moment.